Chirurgie esthetique et reconstructrice « la greffe n’est que la partie émergée » Pr Lantieri

APAK544

Dans le cadre de ses conférences : Les lundis de La Chaîne de l’Espoir, le Professeur Laurent Lantieri chirurgien plasticien auteur en juin 2010 la première greffe totale du visage en France s’est primé lundi 13 mai 2013

Le Professeur Laurent Lantieri qui a été chef du service de chirurgie plastique et reconstructive au CHU Henri Mondor à Créteil (APHP), dirige le service de chirurgie reconstructrice et esthétique à l’Hôpital Européen Georges Pompidou (APHP).

Sur le thème « La chirurgie de la face hier, aujourd’hui et demain » le Professeur Laurent Lantieri s’est adressé aux nombreuses personnes venue assister à sa conférence :

Professeur  Laurent Lantieri «Je vous remercie de m’avoir invité pour parler de cette chirurgie de la face et pourquoi je suis arrivé à ces greffes, pourquoi c’est une technologie qui est réservée à un très petit nombre de patients et particulièrement dans des pays ou on peut faire ce type de transplantations, donc ce n’est pas réservé à l’ensemble de la population.

« Mais je voudrais aussi vous parler de la chirurgie reconstructrice faciale en général et de ce que l’on peut faire et ce que l’on peut apporter à des patients de tout type, la greffe n’est que la partie émergée de l’iceberg qui a été amené par une longue histoire de chirurgie ».

Gaspare TAGLIACOZZI  avait inventé une technique qui permettait

de reconstruire les nez en  prélevant un lambeau de peau.

Alors l’histoire des chirurgiens ,avant le XVIèime siècle , au moyen-âge, c’était juste des gens qui coupaient les membres sur les terrains de bataille , les chirurgiens n’étaient pas médecins, ils étaient au fond d’un amphithéâtre.

Ils étaient debout, et puis et arrivé au XVI ième siècle ce merveilleux livre avec la renaissance , qui est le livre d’Andrea Vesalius, «De Humani Corporis fabrica» , ou on a appris ce que c’était que l’anatomie qui permettait de savoir ou était les différents éléments et qui nous a permis de faire progresser la chirurgie.

Et au XVI ième siècle, il y a un personnage célèbre pour la chirurgie plastique, c’est Gaspare TAGLIACOZZI, Gaspare TAGLIACOZZI, «on voit ici sa statue, il tient dans sa main gauche un nez et il avait inventé une technique qui permettait de reconstruire les nez en prélevant un lambeau de peau.

Au niveau de l’avant bras que l’on amenait au niveau du nez, et le patient était maintenu comme ceci pendant trois semaines, c’était au XVI ième siècle sans anesthésie.

Il n’y avait pas de comité d’éthique pour dire ce qu’il fallait faire ou pas faire à l’époque , et au bout de trois semaines on sevrait ce lambeau qui permettait de reconstruire ainsi les nez , et la greffe italienne a été un mode de reconstruction de la face pendant très longtemps.

A la fin du XVIII ème, début XIXi ème siècle, est venu avec les conquêtes des Indes , une autre technique, les Maharadjahs cruels avaient tendance a coupé les nez et les oreilles des récalcitrants et il y avait une technique qui constituait à prélever un lambeau au niveau du front pour l’amener au niveau du nez, une opération singulière qui a été publié dans le «Gentleman’s Magazine» en 1794 .

Cette technique a été décrite par Sushruta Samhita on ne sait pas si SUSRUTAS a réellement existé , un personnage de l’Inde , mais il aurait décrit toutes ces techniques, toujours est-il que ces techniques existent, et elles sont aujourd’hui toujours pratiquées.

Ensuite au XIXième siècle, il y a eu des conflits entre les différentes techniques, entre les méthodes de greffe Indienne ou de greffe Italienne, «et voilà un exemple de lambeau frontal», tel qu’on le pratique aujourd’hui pour un carcinome, une tumeur du nez, pour reconstruire.

Et puis les premières techniques de reconstruction, le mot rhinoplastie a été inventé par Carl VON GRAEFE , il a inventé le terme RHINOPLASTIK , pour reconstruire les nez, ou il amenait aussi ces lambeaux , qu’il pré-fabriquait pour amener au niveau du nez.

Et puis est arrivée la première guerre mondiale, ce sont toujours les conflits qui font progresser la chirurgie plastique , première guerre mondiale, ou il y a eu toutes ces gueules cassées qui étaient sur l’ensemble du territoire Français et sur l’Allemagne , mais beaucoup en France, et c’est Hippolyte MORESTIN , un personnage qui a été oublié par la suite , qui à l’hôpital du Val- de -Grâce a fait toutes ces reconstructions.

Alors Hippolyte MORESTIN est mort de la grippe espagnole, sujet d’actualité avec le Coronavirus. mais si vous allez au Val-de-Grâce , vous verrez tous ses dessins , ses moulages qu’il a fait à l’époque , et déjà à l’époque il faisait des reconstructions tout à fait remarquable et ceux qui ont vu le film «La chambre des officiers», c’est le personnage joué par André Dussollier, qui est là et qui se pose des questions et qui fait des greffes, ça marche, ça marche pas, et il a fait des nombres de publications absolument incroyables , des techniques qui sont toujours utilisées en chirurgie plastique dans les excisions itératives.

Par la suite ce sont les Anglo-saxons qui ont repris le flambeau avec Harold GILLIES qui est considéré par les Anglo-saxons comme le père de la chirurgie plastique, alors que pour nous ce serait plutôt Hippolite MORESTIN, et Harold GILLIES.

Lui a développé , pendant la première guerre mondiale, d’abord il est venu se former en France et ensuite il a développé des techniques, les techniques de lambeau migrateur, il faisait des tubes qui étaient amenés progressivement, on prélevait un tube de lambeau, c’était la technique de TAGLIACOZZI évoluée , pour pouvoir reconstruire les faces et on voit les modes de reconstruction pour amener les tissus au niveau de la face pour reconstruire les pertes de substances des traumatismes de la guerre.

Médias infos : assurance vie, maquillage, Marisol Touraine, Société, ABC, Monde, NKM, Économie, Médias, assurance 3, Claire Chazal, Sports, Terre, chirurgie esthétique, clinique, Sciences, consommation, chirurgie esthétique, immobilier, Education Nationale, Tourisme Banque, Blog EL, Bourse, débouté, Sicav FCP, Livret A, Argent, Épargne, Poker, Crédit Immobilier, livres, Tube, Festival de Cannes, Topfilms, Tube 2, ACBM, Tube 3, Tube 4, International, Débats, Culture, International, sémantique, Aréva, préjudices, génétique, Droit Internet, patients, CNRS,programmes TV, stars 2, euro, France, Publicis, © www.top-chirurgie-esthetique.fr

Tribunal, Santé 1, médecins,absence 3, Dernières Actualités, Interventions, Web, Refus , Rhinoplastie,animateurs tv, refus, Liposuccion, Top meilleurs, ACBM, Rhinoplastie 2, Chirurgie esthétique du ventre, conseils, Avis, Avis 2, Avis 3, avis 4, avis 5Lifting du visage, beauté, Interview 4, Interview 5, Interview 6,Santé 8,maquillage, stars , Santé 7, Tribunal, Santé 1, médecins, absence 3, Dernières Actualités,Interventions, Web, Refus ,Droit Internet 2, absence 3, refus 2, expertises 2, TF1, préjudice 2 , Vidéos,meilleurs, santé 4 , ACBM, Internet, meilleurs, consommation, meilleurs 3, , santé 5, Blog, , Débouté Droit Internet, audio, audio 2, TopFemmes, Expertis, Expertis 2, Santé 8,stars , Santé 7, Nabilla, jurisprudences, © www.top-chirurgie-esthetique.fr

COPYRIGHT ©2010-2016 © www.top-chirurgie-esthetique.fr Tous droits réserves
`

COPYRIGHT ©2010-2016 © www.top-chirurgie-esthetique.fr Tous droits reserves

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Current month ye@r day *